Accueil Matières Premières Attention à un euro trop fort, même sur les small caps