Accueil Indices, sociétés et marchés Au pays des kangourous, une dévaluation s’annonce