Accueil Matières Premières Correction : le risque sera mutualisé à 20 pourcents