Accueil En direct des marchés Le gros coup de chaud sur le pétrole est plutôt lié à un gros coup de froid au Texas