Accueil Indices, sociétés et marchésAnalyses indicesAlgos Essilor ou la mode du “double flash baffe”