Accueil Matières Premières EURUSD : les vendeurs s’essoufflent-ils ?