Accueil Indices, sociétés et marchés En Italie, la démocratie est sauvée… le marché obligataire sanctionne