Accueil Matières Premières L’euro reste fragilisé ; la livre pourrait continuer de mordre la poussière