Accueil La nouvelle obsession de Trump : dollar fort, taux trop élevés, la Fed dans le viseur

La nouvelle obsession de Trump : dollar fort, taux trop élevés, la Fed dans le viseur

dollar - devise Donald Trump ne se pose pas de question : quand quelque chose ne va pas, quand il se produit un phénomène qui le contrarie, ni une ni deux, c’est de la faute de Jerome Powell et de ses malfaisants complices “qui ne (l’)écoutent pas”, qui “n’auraient jamais dû monter les taux l’an dernier” et “mettent les États-Unis en difficulté”.

Sa nouvelle obsession, c’est la force du dollar “à cause de taux bien trop élevés et qui désavantagent l’Amérique, la FED est complètement à côté de la plaque”: certes, l’euro vient de se raffermir un peu (de 1,1120 vers 1,1320 face au dollar) mais clairement pas assez aux yeux trumpiens.

Un dollar statique face aux chiffres

Mais quelque chose lui a manifestement échappé : les taux longs américains sont passés de 3,25% (1ère semaine de novembre) à 2,1% (première semaine de juin) en 6 mois… et le dollar n’a pas perdu un pouce de terrain, malgré 110 points de rémunération réelle en moins, et 3 baisses de taux anticipées (-75 points) d’ici mi-décembre prochain.

Le dollar n’a pas davantage été affecté par des signaux de faiblesse persistante (voir d’inexistence) des pressions inflationnistes.

Cela se confirme ce mardi avec la hausse de seulement 0,2% des prix à la production en avril (après +0,1% en mai).

Selon le Département du Travail, sur 12 mois “glissants”, les prix à la production industrielle progressent de 1,8% au mois de mai 2019 (ce n’est pas trop éloigné de “la normale” selon les objectifs de la FED) mais ce que retiennent les économistes, c’est la chute de 0,4% du taux annuel par rapport à celui d’avril.

Hors éléments volatiles (énergie, produits frais), la hausse annuelle a accéléré symboliquement de 0,1 point à 2,3%.

Et la réaction du dollar à ces chiffres est… inexistante.

Car ce qui soutient le dollar, c’est le fort différentiel de croissance Europe/États-Unis (en faveur du second, et cela est parti pour durer)… et de cela, Trump devrait se réjouir.

https://agorapub-labourseauquotidien.pf6001.wpserveur.net/trump-envoie-marches-dans-mur/

Soyez le premier informé des dernières news de La Bourse au Quotidien directement dans votre boîte mail