Accueil En direct des marchés Nouvelle pluie de records… mais pas dans le secteur obligataire